CONTENT WARNING : violence infantile, mort, corps mort, corps mort d’enfant


Feuille se réveille. Au fur-et-à-mesure qu’elle reprend ses esprits, les souvenirs remontent à la surface. Elle se redresse, balaye de la vue la fosse qui l’accueille; les cadavres jonchant le sol et les parois sont couverts de bourgeons. Un coup d’œil à sa gauche, un tas de flétrissure représente ce qui fût une pomme de pain.

« Au moins, c’était un bon fusible. »

La sorcière se lève, époussette ses habits, s’approche de la paroi à sa droite, se hisse sur la pointe des pieds, lève ses bras vers le ciel, agrippe de ses mains quelques racines et s’élève doucement hors de la cavité. Ses yeux au niveau du sol, elle distingue les imposantes pierres, disposées en octogone. Continuant son ascension, la femme sans âge finit par totalement sortir du trou. Un frisson lui parcourt l’échine quand elle se dirige près des pierres de purifications mortuaires. Elle se retourne, couvre d’un regard attristé le corps enfantin sans vie du horla.

« Je suis désolée, Malpertuis, je ne suis pas arrivée à temps. »

Un souvenir surgit momentanément dans son esprit, ce n’est pas le sien. Elle y voit Malpertuis s’en prendre froidement à son frère adoptif, sous le regarde surprit et horrifié des adultes qui l’ont recueillie. La brume recouvre son esprit un instant. Déstabilisée, pleurant sans s’en rendre compte, l’esprit en retrait de son corps, Feuille chemine à nouveau dans la Forêt.